les grands parcs blancs

Editions Flammarion, 2001

 
Au brouhaha de notre époque j’oppose deux thèmes résistant au flux permanent des messages en tous genres : la lecture, l’écriture.

Autour de ces deux motifs s’organise une fiction.

L’espace du livre, de la page, fait l’objet d’un récit dans lequel des personnages évoluent dans notre monde agité, bruyant.

Comment arriver encore à penser aujourd’hui, justement laisser du blanc ?

Le titre est emprunté à une citation d’Edmond Jabès : “Dans le livre, il y a de grands parcs blancs que tu ne soupçonnes point et que hantent, par couples, les vocables...”


Lire la quatrième
Lire les premières pages
Quelques critiques
Commander ce livre
les_grands_parcs_blancs_files/4eme%20les%20grands%20parcs%20blancs.webarchiveles_grands_parcs_blancs_files/premieres_pages_gds_parcs.pdfCritiques.htmlBoutique.htmlhttp://livepage.apple.com/shapeimage_2_link_0shapeimage_2_link_1shapeimage_2_link_2shapeimage_2_link_3